L’arrosage de la pelouse

Deux centimètres et demi suffisent

De quelle quantité d'eau une pelouse a-t-elle besoin pour rester saine et bien verte ? La règle de base est que la plupart des gazons n'ont besoin que de 2,5 cm d'eau par semaine. Des recherches ont montré qu'une bonne tonte et l'utilisation correcte d'engrais aident le gazon à s'enraciner profondément pour utiliser au mieux l'apport d’eau. Cependant, si une pelouse est fatiguée par de nombreux passages, des insectes ou d’autres problèmes d'environnement, elle peut nécessiter plus d'eau.
Les conditions atmosphériques qui appellent une plus grande quantité d'eau sont celles des climats désertiques - beaucoup de soleil, humidité faible, températures élevées et vent fort. La combinaison de ces facteurs peut éliminer jusqu'à 10 mm d'eau par jour des plantes et du sol. À l'opposé, l'absence de ces facteurs réduit relativement le besoin d'arrosage.

Savoir quand arroser

Le meilleur moment pour arroser une pelouse est tôt entre 4 et 9 heures du matin. Les vents sont faibles, le soleil n'est pas intense et l'eau a moins de chance de s'évaporer. L'arrosage du matin réduit aussi la durée pendant laquelle l'eau reste en surface (catalyseur des maladies des gazons).














Quand il fait vraiment chaud

Tandis que les averses de printemps entretiennent naturellement les pelouses, les chaudes journées d’été constituent le plus gros défi. La règle des 2,5 cm toutes les semaines donne de meilleurs résultats en plusieurs séances de 30 minutes. Des pluies occasionnelles pourront répondre aux besoins d’arrosage pour quelques jours, mais s’il y a du vent et s’il fait sec et chaud pendant longtemps, vous devrez peut-être ajouter une ou deux séances au programme hebdomadaire. Durant la sécheresse l’herbe peut se mettre à l’état dormant et elle récupérera bien dès que de l’eau réapparaîtra dans son organisme. Il est donc acceptable de ne pas arroser quand il fait chaud et sec ; même si l’herbe commence à virer au brun. Toutefois, si vous décidez de laisser l’herbe retourner à l’état dormant, tenez-vous à votre décision. La plante subira un stress si on l’arrose soudain sans programmation soigneuse et l’on risque de l’endommager.

Le confort ultime

Les systèmes d'irrigation automatiques sont très pratiques pour respecter un programme d'arrosage régulier. Rappelez-vous simplement qu'arroser trop fréquemment empêche les racines de s'enfoncer, ce qui affaiblit le gazon et le rend plus réceptif aux dégâts. Un des meilleurs dispositifs de régulation d'arrosage est un détecteur de pluie ou d'humidité qui coupe le système d'arrosage s'il détecte de l'humidité. Le détecteur évite aussi le scénario embarrassant et gaspilleur qui consiste à avoir des asperseurs en action alors qu'il pleut.